PORTRAIT

La réalisation de portraits a commencé très tôt dans l’histoire de l’humanité. Réservé à une élite dans les temps les plus anciens, parfois remplacé de nos jours par la photographie, l’art du portrait a toujours cours. Il suffit de se rendre sur les bords de la Seine par une belle journée d’été pour voir que les illustrateurs de portraits font toujours bien partie de notre environnement.

Portrait ou photographie, une affaire de goût ?

D’aucuns ne jurent que par la photographie et les logiciels de PAO pour retirer les défauts. D’autres, en revanche, gardent un goût prononcé pour l’authenticité d’un portrait, ce qui n’empêche pas de gommer certaines imperfections sur demande du sujet.

Il est important de savoir que les 2 techniques ne sont pas concurrentes mais simplement différentes. Le portrait peut sembler plus contraignant car cela implique que le sujet reste immobile longtemps, ce qui peut s’avérer une mission quasi-impossible avec des enfants notamment. À chaque occasion, une mémoire différente en fonction des préférences de chacun.

Illustration et technologie, une combinaison pour créer des portraits parfaits

L’une des méthodes que j’affectionne particulièrement pour la réalisation de portraits est la technique mine de plomb. Je trouve que les résultats sont très réalistes et c’est ce que je cherche lorsque je fais des portraits.
Cela dit, j’ai également recours à la technologie même dans les portraits. Par exemple, lorsque j’ai fait le portrait du profil d’homme penseur, j’ai utilisé le crayon, la technique graphite et enfin la colorisation numérique pour atteindre le résultat recherché.

Rien ne vaut un portrait pour se souvenir d’une personne, même si cette façon de faire semble tomber en désuétude. Il fut un temps où c’était le seul moyen de visualiser une personne. Avec le recul, c’est une chance que l’illustration existe depuis si longtemps et a pu garantir notre héritage en remplissant nos livres d’histoire !