CALLIGRAPHIE

Autour de la calligraphie : dessins de lettres, logos, graphismes, enluminures, ornements, décors et lettrines…

19

La calligraphie est un art ancestral et les civilisations très anciennes utilisaient déjà la « belle écriture ». Un calligraphe est une personne qui maîtrise l’art de former des caractères arabes, chinois, hébreux ou encore latins…

La calligraphie, un art graphique à part entière

La calligraphie était un art en voie de disparition. Aujourd’hui, dans les métiers du graphisme et de l’illustration, il y a un véritable engouement pour cette compétence enseignée dans des écoles spécialisées. La technique du dessin de lettre est très particulière. Les cours abordent entre autre le lettrage qui consiste à former des lettres et des chiffres sans avoir recours aux polices de caractères (typographie) existants. Apprendre à calligraphier l’anglaise, les gothiques ou l’alphabet latin demande de nombreuses années d’expérience. Les fontes des ordinateurs sont à la portée des graphistes, or seul l’illustrateur peut créer ce que nul logiciel informatique ne pourra imaginer. Créer de belles écritures, uniques, originales et travaillées en fonction de briefings spécifiques, est seulement à la portée de l’illustrateur qui maîtrise la calligraphie.

 

Une expression à mi-chemin entre l’écriture et le dessin

Du parchemin au tatouage, la calligraphie désigne le message écrit. Le mot, le nom, la phrase trouve leur puissance dans le traitement artistique des lettres. Sublimé par des volutes, arabesques ou enluminures, la calligraphie, sous forme de dessin ou de logo se fait message publicitaire. Son langage direct, s’adressant à l’œil comme à l’intellect, en fait l’une des créations graphiques les plus efficaces et modernes.

Le dessin de lettres: un logo pour pérenniser le nom d’une marque

« Il ne faut, à aucun prix, renoncer à l’écriture, ne serait-ce que parce que dans toutes les grandes civilisations l’écriture est liée à la calligraphie, c’est-à-dire à la beauté. » Etienne Etiemble, écrivain linguistique.

À l’art de conjuguer les lettres dans une calligraphie de commande s’ajoute la connaissance de son application. Qu’il s’agisse d’illustrer des supports numériques ou de préconiser un embossage ou de l’or à chaud pour un document haut de gamme, l’illustrateur doit posséder l’expertise des techniques d’application de sa calligraphie.